Dispositifs philosophiques en groupe

Les ateliers agsas (jacques Lévine) privilégient le tour de table où chacun exprime une idée à partir d’un concept à construire collectivement. Il n’y a pas d’interaction et la fonction du tour de parole est plus de l’ordre du soin et de la catharsis.

La communauté de recherche philosophique de Lipman, surtout implanté aux Etats-Unis et au Canada s’inscrit dans la tradition américaine du pragmatisme et doit beaucoup à John Dewey. La notion de communauté relève aussi de cette tradition et a une visée pragmatique d’action efficace et légitime. On peut la retrouver chez Saul Alinsky et le community organising. Un dernier aspect à noter de ce dispositif est qu’il ressort plutôt de la philosophie analytique et qu’il vise d’une part à la production d’arguments valide et d’autre part il tend à segmenter les apprentissages en découpant le processus argumentatif.

La discussion à visée philosophique et démocratique s’inspire de la pédagogie institutionnelle et se développe plutôt dans l’aire francophone grace à Michel Tozzi et un certain nombre d’autres auteurs et autrices. L’ensemble des termes du dispositif est porteur de sens. Discussion plutôt que débat pour porter l’accent sur la conversation et l’échange et non le combat et la victoire; la visée philosophique plutôt que la philosophie pour sortir du débat franco-français sur la didactique du philosopher auxquel on ajoute la passion française de la citoyenneté (et aussi de la laïcité). A découvrir dans le livre de Olivier Blond Reweski – Pourquoi et comment philosopher avec les enfants, 2018.

Enfin la consultation philosophique s’inspire d’un certain nombre de pratiques philosophiques et renvoie à l’idée de philosophie comme exercice spirituel (cf. Pierre Habot). L’un de ses initiateurs en France est Oscar Brénifier. C’est une méthode qui s’appuie sur le développement des pratiques de consulting et de coaching qui se développent aujourd’hui à la croisée du développement personnel, du care et de l’accompagnement, de la mise en avant de la réflexivité dans les pratiques professionnelles (analyse de pratiques, bilan de compétences) et par là de la formation professionnelle (Maëlla Paul). La consultation reprend la maïeutique socratique et veut par la pratique collective remette l’individu en état de Penser, y compris et surtout contre ses propres certitudes. C’est une méthode « abrasive » qui fait du conflit socio-cognitif et du recours au jugement de valeur deux points forts. On peut avoir une bonne approche chez Laurence Bouchet Philosopher pour se retrouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.