Qu’est-ce que l’éthique ?

Cette question provient du cours de Guillaume Durant dont un premier article tourne autour de l’éthique et l’éducation morale et civique.

Dans une première acceptation, on peut rapprocher l’éthique des us et coutumes d’une société donnée à une époque donnée. L’éthique est donc contextuelle et en situation. Dans une deuxième voie, c’est aussi la partie de la philosophie qui interroge les moeurs et les conduites humaines et qui renvoie à l’idée de bien. Qu’est-ce qui est bien et qu’est-ce qui est mal ?

Dans cette partie de la philosophie, on découvre l’éthique normative ou prescriptive qui se traduit par les tu dois / tu ne dois pas. La métaéthique vise à décrire l’éthique et à interroger le sens des concepts principaux en éthique. ENfin l’éthique appliquée vise à envisager l’éthique en situation, souvent par le biais d’exercices de pensées, c’est à dire des expériences « en laboratoire ».

La distinction entre éthique et morale et plus d’ordre pratique que véritablement scientifique. Serait de l’ordre de la morale l’éthique normative et de l’ordre de l’éthique la métaéthique.

Découle de cette distinction trois pôles d’enseignement à l’éthique : l’apprentissage des normes et des règles, mais aussi lois, comportements attendus en situation…(éthique normative), la construction d’un jugement critique (métaéthique) et un apprentissage de la sensibilité et de l’engagement (éthique appliquée).

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *