Gyges et le pouvoir d’invisibilité

Petit amusement du matin, une réécriture sans prétention de l’anneau de Gygès. C’est une des histoires les plus célèbres de la philosophie. On la retrouve traitée dans la plupart des titres autour de la philosophie pour enfant et notamment dans le cadre de l’EMC.

Ce qui en ressort en règle générale, si on suit le dispositif mis en place par cette fiche, c’est que une fois invisible, voici ce que nous ferions :

  • vols, chapardage…
  • vengeance…
  • pouvoir et honneurs

et bien sûr on en arrive au sentiment d’impunité, à la la liberté sans entrave, à la question de la loi…

Mais on ne questionne pas la notion d’invisibilité créée par la sensation d’anonymat. L’histoire pourrait être réécrite de cette manière (ceci est une ébauche rapide qui peut être améliorée) :

Gygès était un jeune youtubeur qui créait des vidéos et partageait ses créations avec sa communauté de youtubeurs. Ils regardait également ceux que faisaient ses amis numériques. Un jour qu’il parcourait avec envie le web à la découverte de nouveaux contenus, il découvrit sur 4chan des richesses insoupçonnées et notamment un forum qui s’appelait le ring et qui promettait l’anonymat éternel.

Intriqué, il s’empara du ring et créa autant de pseudos indétectacles. Du jour au lendemain, il disparut de la vue de ses followers et se créa autant de pseudonymes répondant à toutes ses envies : gamers surpuissants (car il acheta des vies et des profils d’avatar en Chine), mâle alpha sur Youporn, téléchargeur compulsif sur free téléchargement à la recherche de la dernière série netflix.

Encouragé par son anonymat, il commença aussi à dealer de la coke en se servant des bitcoins, puis avec l’argent obtenu, il se dit qu’investir dans l’esclavage pouvait être lucratif, mais cela ne lui suffisait pas.

Alors, il commença à créer des pseudos populaires pour communiquer avec ses semblables, élargir ses réseaux sociaux et devenir un média dominant.

A un moment il fut amoureux d’une image de jeune fille vue sur Facebook. Le profil moins de quinze ans l’attira beaucoup. Adroitement il devint son ami et à force de connivence et de rire, de persévérance, de flatteries et d’affichage de ses performances il réussit à obtenir un rendez-vous sur skype, Il lui demanda alors de se déshabiller devant lui  il prit des photos qu’il diffusa partout sur facebook, lui pourrissant son feed. Il se dit qu’il avait peut être là un moyen de bien gagner sa vie. Avec un peu d’effort le marché de la croyance lui apporterai certainement des possibilités intéressantes. De toute façon, il n’avait même plus besoin d’entrer en contact puisqu’il savait désormais comment commander à distance les caméras des gens.

Il discuta aussi sur twitter avec un grand homme Donal T qui lui expliqua comment outrager le plus les gens pour qu’on parle de lui et se faire ainsi adorer voracement sur l’autel du veau d’or. Ce dernier lui dit que l’arrogance était pardonnée à condition 1. d’arriver à faire croire aux gens qu’ils étaient les vraisgens, 2. de savoir que les vraisgens n’avait que 8 secondes d’autonomie attentionnelle et 3. de toujours créer du buz de plus en plus vite pour faire croire à la nouveauté.

Et alors il se rendit compte que les vraisgens commençaient à rechercher sa compagnie, lui qui disait les véritésquetousnedisaientpas. Il lui suffisait alors de dire ce que les vraisgens voulaient entendre. Avec plusieurs profils, il eu plusieurs communautés différentes. A l’une il pouvait dire que les blancs étaient supérieurs aux noirs et à l’autre l’inverse. Il pouvait discuter avec les extra-terrestres ou guérir le cancer, prouver que les fauxgensauxnezcrochus dirigeaient le monde depuis la palestrisraelle ou encore avoir découvert, avant tout le monde et contre tout le monde, la recette du bonheur pour tout le monde. Il l’intitula AdolfetJoseph.

Dans son ancienne vie, un jour, un fauxgens lui avait dit quelque chose qui lui avait fait mal. Fort de ses multiples rôles acquis sur le ring, il commença des battles homériques qui causèrent énormément de dégât à ce fauxgens. Un jour il révélait qu’il était gay et un autre jour qu’il sentait pas bon ou  qu’il était troyen. Ce faux gens se suicida et tous les vraisgens applaudirent la suppression de ce profil dérangeant que tout le monde connaissait depuis 10 minutes.

Enfin il pu annoncer sur facebook qu’il épousait le profil de Kim K, la plusmeilleurebonasse de la télé réalité. D’ailleurs avec l’argent récolté il était devenu le propriétaire de l’émission et il avait pu investir en bourse sur Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft et aussi Netflix, Airb’N’B, Tesla et Uber. Il déclara que désormais tous ses profils croyaient à la vie éternelle. Derrière chaque profils désormais il y avait un bot animé par une vive et melliflue intelligence artificielle qui captait les moindres frémissements de l’air autour des vraisgens et des fauxgens.

Lui s’était fait cryogénisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.